Guitare jazz

20 Mai
  • Parmi nos nombreuses activités musicales, nous vous proposons de découvrir aujourd’hui les aventures jazzistiques d’un de nos plus anciens membres: François Lefevre.

Guitariste autodidacte, profondément déçu et plus encore déstabilisé par l’enseignement académique du jazz en France -ou, tout au moins, en Normandie, il reconstruit patiemment son jeu et son approche, tant du style que de l’instrument, en s’inspirant d’autres conceptions techniques dont au premier chef celles des guitaristes classiques: quelques études de Sor, d’Aguado, de Carulli et autres Tarrega lui permettent de convertir sa main droite, jusqu’alors prisonnière du médiator, ustensile restrictif s’il en est, puisqu’il réduit littéralement celle-ci à l’usage d’un simple et unique doigt, ce qui s’apparente de fait à une sorte d’auto-mutilation musicale.

C’est Pourtant le jazz qui reste décidément son répertoire de prédilection. Il reprend alors la plupart de ses morceaux préférés -y compris ses propres compositions- et les réarrange pour guitare solo. Le solo est sans conteste la « formation » la plus facile à placer, sinon à assumer, surtout en ces temps d’austérité profonde…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s